Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

pepiniere-laurent.fr

Pyrales du buis

Mon expérience avec cette chenille invasive

C'est au mois de mai 2015 que la fameuse pyrale du buis a fait son apparition dans le jardin.

Voici une liste de notes et de réflexions partagées initialement sur ma page Facebook.

On commence par la conclusion :

il vaut mieux user de méthodes douces, plutôt que de sortir la kalachnikov (quand on le peut, évidemment !) Je vous tiendrai au courant de l'évolution de la situation, si ça vous dit !

17/06/2015

De la folie douce, ce matin, 17 juin. Dans les 5 premiers pièges, j'ai dénombré 1029 papillons noyés. Et les deux derniers, je n'ai pas pu les ouvrir, vu qu'ils étaient bourrés de bestioles en train d'essayer de s'échapper (ils ne trouvaient plus la sortie, les pôvs' !). Je suppose qu'ils ne se sont pas noyés, parce que je n'avais pratiquement pas mis de "mir laine" dans l'eau. Donc, le fait de mettre quelques gouttes de savon liquide dans l'eau à son importance !

Question de Virgnie : Mes viornes ressemblent plus à de la dentelle qu'à des arbustes, joli mais dans le jardin je préfère voir des feuilles bien vertes, que me conseilles-tu ? 2ème question et oui tant que j'y suis ! il y a quelques jours nous avons eu un débat sur la taille ou non d'une branche qui pousse à la verticale sur une virone Lanarth, qu'en penses-tu ? Je te remercie d'avance !!!

Pour les dentelières, elles s'appellent Pyrrhalta viburnii, et ce sont de vraies sal...pes. Elles bouffent tout, elle ne laissent que les nervures, ces garces ! Bon, si tu t'en aperçois dès le début tu peux toujours les éliminer en les écrabouillant avec les doigts. Attention, elles bossent par en dessous, elles se planquent, en plus. Mais tu peux deviner les premiers symptômes en voyant quelques trous dans les feuilles. Le Bacillus thuringensis serait efficace, je dis bien serait..... Moi, je suis désolé mais j'y vais avec un peu de produit genre Décis, comme pour les pyrales du buis. Et c'est efficace...

 Pour ta deuxième question, les branches bien verticales qui grimpent dans ton 'Lanarth' sont là pour faire l'altitude finale de ta plante. En aucun cas ce sont des "gourmants". Alors, soit tu les coupes, si cette nouvelle esthétique ne te plait pas, soit tu laisses et l'an prochain tu auras un, voire deux étages supplémentaires.... A toi de choisir. Moi, je laisserais émoticône wink

27/06/2015

On arrive à la fin du mois de juin, un petit bilan des captures, à ce jour. Au premier matin de "récolte", le 8 juin, j'avais comptabilisé 225 papillons. le 9 = 276, le 10 = 363, le 11 =509, le 12 = 338, le 13 = 319, les 14 = 255, le 15 = 82, le 16 = 82. Et là,, je renouvelle les capsules de phéromones.

Le résultat est flagrant, le 17, je passe à 1222 papillons, le 18 = 1098, le 19 = 773, le 20 = 817, le 21 = 550, le 22 = 291 (grosse dégringolade !), le 23 = 287, le 24 = 272, le 25 = 284, le 26 = 445 (ça remonte grave !), le 27 = 812.
27 juin 2015, 20:05 · 2

Ce qui me fait un total, si je ne me suis pas gouré, de 9300 papillons neutralisés à ce jour. Impressionnant, non ? Et le combat continue, vi, vi ......Tant que je gagne, je joue....

06/07/2015

Y'en a marre ! Depuis le 8 juin, j'ai neutralisé précisément 10331 papillons, sans compter ceux que j'avais pris avant de commencer à faire mes statistiques. Et bien, ce matin, j'ai eu la visite d'un groupe bien sympa, et une des Dames présentes m'a montré une petite "chenillette" de pyrale, d'environ 7/8 mm de longueur. Alors ce soir, à la relative fraicheur, je suis allé voir. En effet, s'en est bourré. De la folie ! Alors demain, je sors l'artillerie lourde, je ne vois pas d'autres solutions. C'est désespérant !!!

En y regardant de plus près, ces bébés chenilles mangent la couche superficielles des feuilles, c'est ce qui leur donne cet aspect de décoloration. Et ce phénomène n'est apparu que depuis ce week end. Je n'avais rien remarqué avant. Demain, promis, à la fraicheur du matin, je sors la grosse artillerie. Nan mais, ça suffit comme ça ! Il faut croire que certains mâles ont eu le temps de fricoter avec des "dames", pour qu'il y ait autant de jeunes chenilles maintenant. Ou alors, avais-je mis les pièges trop tard ?

fourniseur : c'est ici : http://boutique.crisop.fr/

L'homéopathie, je suis d'accord, mais, il y a des moments où il faut agir vite et bien. Par contre, j'ai appris cet après midi qu'il ne fallait pas passer le Décis quand il faisait plus de 20°. Donc, ce que j'ai fait hier soir est à refaire ! Ras le bol ! Je me suis pourtant bien cassé la tête à essayer d'être "propre". Pfffffff, c'est décourageant. Certes, le piégeage a été efficace, mais quelque chose m'a échappé à un moment donné pour que je sois infesté en ce moment .

je crois qu'il faut user de tout ce qui est possible. Demain, je vais voir si je peux obtenir un autre insecticide, pour intercaler, et éviter l'accoutumance. Et puis, je vais aussi, selon les conseils de Momobis Monique, arracher tous les buis qui ne sont pas beaux ou bien qui n'ont pas un rôle très positif. Ce sera toujours des "nids" en moins...

08/07/15


 Finalement, avec du recul, je regrette de ne pas avoir été plus radical lors de la première apparition des bestioles, à la mi-mai. C'était au moment de mes Portes Ouvertes, et je ne voulais pas empester le jardin avec de la chimie à ce moment là. Je le regrette vivement, parce que, aujourd'hui, j'ai probablement à faire à la génération née de ces chenilles de mai. Si c'était à refaire, pfffffffffff !!!

28/07/2015


Taillés ou pas taillés, isolés ou groupés, tous ont dérouillé lors de l'attaque de juin. Je dirais même que ce sont ceux à feuilles les plus coriaces ('Rotundifolia') qui ont dérouillé le plus. Les seuls qui n'ont pas encore été touchés par cette saloperie, chez moi, pour le moment, ce sont Buxus sempervirens 'Elegans' (un panaché) et un autre cultivar que je crois être 'Wintergreen'. Tous les autres ont été secoués. Anne Marie, les pièges sont posés en hauteur, vers 1,50/1,80m. Il faut qu'ils soient accessibles facilement sans escabeau, pour pouvoir les "vidanger" facilement émoticône wink. D'autre part, il est vraiment dommage que l'on ne puisse pas attraper les "nanas". On ne prend que les mecs, et encore pas tous , dans les pièges. Et si un mec est capable de satisfaire un nombre indéterminé de nanas, peut-être des dizaines ou des centaines, sachant qu'une nana, à chaque fois est capable de pondre environ 200 œufs, on n'est pas sorti de l'auberge.....

13/08/2015

 vous savez pas ? Ce matin, à la cueillette, j'ai dénombré 2146 papillons. On est vraiment à un "pic" là. Je ne sais pas trop ce que ça veut dire.
  Depuis le 7 aout, jour où j'ai ajouté 10 pièges, j'avais une moyenne quotidienne de 210/220 papillons. Et ce matin, je passe brusquement à plus de 2000, le tout avec 17 pièges. Comme quoi, le piégeage est bien efficace, et complémentaire d'autres moyens de lutte, certes. Il faut positionner des pièges tous les 15/20 mètres, finalement ! Là, je surveille de très près, et à la première chenille, j'y vais au BT. Nan mais !

14/08/2015

Ce matin, je suis redescendu à seulement 356 papillons.

Conclusion


  Voilà, j'en suis arrivé à cette conclusion qu'il vaut mieux user de méthodes douces, plutôt que de sortir la kalachnikov (quand on le peut, évidemment !) Je vous tiendrai au courant de l'évolution de la situation, si ça vous dit !